Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/l10n/class-wp-translation-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/l10n/class-wp-translation-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/http.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/http.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-themes-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-themes-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/block-patterns.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/block-patterns.php on line 1
Tanzanie : la BAD accorde une garantie partielle de crédit de 2 millions USD et un don de 528 600 USD pour faciliter l’accès des engrais aux petits exploitants agricoles - L'économiste du Mali
GESTIONS PUBLIQUESInstitutions FinancièresTanzanie : la BAD accorde une garantie partielle de crédit de 2...

Tanzanie : la BAD accorde une garantie partielle de crédit de 2 millions USD et un don de 528 600 USD pour faciliter l’accès des engrais aux petits exploitants agricoles

Il s’agit d’un Projet intitulé « garantie partielle de crédit de 2 millions de dollars et don de 528 600 de dollars au Partenariat africain pour les engrais et l’agro-industrie (AFAP) en Tanzanie dont la date d’approbation est fixé du 24 mai 2023.

Ainsi, le Mécanisme africain de financement du développement des engrais (MAFDE), géré par la Banque africaine de développement va fournir au Partenariat africain pour les engrais et l’agro-industrie (AFAP) en Tanzanie une garantie partielle de crédit de 2 millions de dollars pour accompagner les fournisseurs ou importateurs à fournir des engrais aux distributeurs tanzaniens d’intrants agricoles et un don de 528 600 dollars pour couvrir une partie (94 %) des dépenses courantes du projet. Le reste (6%) étant supporté par l’AFAP.

Objectifs

L’objectif du projet est d’augmenter la productivité en facilitant l’accès aux engrais en temps voulu et leur utilisation appropriée par les petits exploitants agricoles. Le projet facilitera l’accès à des intrants de qualité grâce à une chaîne d’approvisionnement en engrais fonctionnelle, efficace et viable en Tanzanie ; et améliorera l’accès au financement pour les grands distributeurs d’engrais.

Stratégie de mise en œuvre et composantes

Le projet qui sera mis en œuvre du 1er juillet 2023 au 31 juillet 2026, comporte trois grandes composantes : i) soutien aux grands distributeurs d’intrants agricoles pour leur permettre d’accéder à la facilité de garantie de crédit ; ii) appui visant à accroître la disponibilité des engrais ; iii) gestion et coordination de projet.

Zone et population cible 

Outre les 14 régions concernées par la mise en œuvre de son projet de garantie de crédit de 2019, l’AFAP étendra ses activités à au moins cinq régions supplémentaires : Ruvuma, Manyara, Rukwa, Kagera et Mwanza.

Résultats attendus 

Le projet va permettre d’augmenter la productivité agricole et de renforcer la sécurité alimentaire en Tanzanie, conformément à la stratégie « Nourrir l’Afrique » de la Banque africaine de développement.

Bénéficiaires 

Le projet vise 5 fournisseurs et 35 grands distributeurs d’intrants agricoles comme bénéficiaires directs, 1 000 détaillants d’intrants agricoles comme bénéficiaires indirects et 550 000 petits exploitants agricoles comme bénéficiaires finaux. 

Contexte

Le secteur agricole représente 29 % du PIB tanzanien et 65 % de tous les emplois.

La main-d’œuvre agricole est majoritairement constituée de femmes (69,9 %).

Selon un recensement du gouvernement réalisé en fin 2020, sur les 12 007 839 ménages que comptait la Tanzanie (11 659 589 en Tanzanie continentale et 348 250 à Zanzibar), 7 837 405 ménages (65,3 %) s’adonnaient à des activités agricoles. Sur l’ensemble des ménages agricoles, 5 088 135 (64,9 %) se consacraient uniquement aux cultures, 2 589 156 (33,0 %) aux cultures et à l’élevage, 154 291 (2 %) à l’élevage uniquement. On dénombrait 1 093 grandes exploitations, dont 554 se consacraient uniquement à la production végétale, 277 à l’élevage, et 262 aux cultures et à l’élevage. Mais en dépit d’une tendance à la hausse observée dans la consommation d’engrais au fil des ans – de 15,858 kg par hectare en 2018 à 19 kg par hectare actuellement (selon l’Autorité de réglementation des engrais), ce niveau reste bien en deçà de l’objectif continental, qui est de 50 kg par hectare. Le pays est largement tributaire des importations d’engrais. La demande d’engrais (2022/2023) dans le pays est actuellement estimée à 698 262 tonnes, dont environ 418 883 tonnes doivent être importées pour couvrir le déficit de la production locale, qui s’élève à 43 579 tonnes, avec un solde reporté de la saison précédente de 117 900 tonnes. Bien que le gouvernement tanzanien ait mis en place le Fonds fiduciaire pour l’achat des intrants agricoles et la Banque de développement agricole pour assurer le financement de l’agriculture, le besoin de produits et de services financiers structurés de manière appropriée reste important. Seuls 3 % des prêts des banques commerciales sont consacrés à l’agriculture.

Le déficit de financement à combler pour permettre à la Tanzanie d’atteindre l’objectif d’Abuja de 50 kg/ha de consommation d’éléments nutritifs est de l’ordre de 150 millions de dollars. Ce projet se propose d’accompagner le précédent Projet d’appui à l’achat d’intrants agricoles en Tanzanie de la Banque en aidant le secteur privé à combler le déficit et à faciliter le financement de volumes supplémentaires d’engrais en multipliant éventuellement la garantie par 15. Cela facilitera l’accès au crédit et la production de près de 20 millions de dollars d’engrais pendant la durée du projet. Il est essentiel de faciliter l’accès aux engrais et l’appui à la vulgarisation pour permettre aux petits exploitants agricoles d’utiliser les engrais de manière appropriée en vue de la transformation agricole en Tanzanie.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement :
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement dédiée au développement de l’Afrique. Elle comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). La BAD est présente sur le terrain dans 44 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, et contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 Etats membres régionaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Contenu exclusif

Derniers Articles

Plus d'articles