Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/l10n/class-wp-translation-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/l10n/class-wp-translation-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/http.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/http.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-themes-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/rest-api/endpoints/class-wp-rest-themes-controller.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/block-patterns.php on line 1

Warning: Uninitialized string offset 0 in /home/clients/586b1ee230fb71c91cfb24d454006e42/sites/leconomistedumali.com/wp-includes/block-patterns.php on line 1
Télécoms: Une année de défis et de réalisations pour ONATEL Burkina Faso - L'économiste du Mali
SECTEURSTélécomsTélécoms: Une année de défis et de réalisations pour ONATEL Burkina Faso

Télécoms: Une année de défis et de réalisations pour ONATEL Burkina Faso


L’annonce du paiement d’un dividende global annuel de 18,118 milliards de FCFA pour l’exercice 2023 marque une étape importante pour la société Office National des Télécommunications (ONATEL) S.A du Burkina Faso.

Cette démarche, bien que reflétant un léger recul par rapport à l’année précédente, témoigne d’un engagement soutenu envers les actionnaires malgré un environnement opérationnel marqué par des défis considérables.

Comparé à l’exercice de 2022, le dividende net par action a connu une diminution, passant de 287,87 FCFA à 266,44 FCFA. Cette réduction de 21,43 FCFA par action peut être perçue comme le reflet des turbulences économiques et opérationnelles auxquelles la société a dû faire face au cours de l’année.


Avec la fermeture des registres prévue le 31 juillet 2024 et l’action ONATEL cotant ex-dividende dès le 29 juillet 2024, les investisseurs manifestent un intérêt marqué pour cette période cruciale. L’appréciation de l’action ONATEL à 2 850 FCFA le 8 juillet 2024, en hausse de 75 FCFA par rapport à la veille, traduit une confiance renouvelée en la capacité de l’entreprise à naviguer dans des eaux tumultueuses.


Malgré une légère baisse du résultat net et du chiffre d’affaires de 6% et 4% respectivement, ces chiffres démontrent la résilience d’ONATEL face aux adversités, notamment la vandalisation des sites dans les zones d’insécurité et l’impact des OTTs sur le revenu prépayé voix. Il est également important de souligner la baisse de 7% tant du résultat d’exploitation que des activités ordinaires, soulignant les défis opérationnels et financiers auxquels l’entreprise doit faire face.


L’influence des plateformes OTT (Over-The-Top) sur le modèle économique des télécoms est incontestable. Pour ONATEL, cet impact se traduit par un recul du revenu prépayé voix, tandis que la vandalisation des infrastructures télécoms en zones d’insécurité porte un coup supplémentaire à la stabilité opérationnelle et financière de l’entreprise.

En dépit des défis présentés, ONATEL Burkina Faso affiche une détermination à surmonter les obstacles et à adapter ses stratégies en conséquence. L’annonce du dividende, bien qu’en baisse, reste un signe encourageant de la confiance de l’entreprise en sa résilience et en sa capacité d’adaptation face à une conjoncture économique et sécuritaire difficile. Pour les actionnaires, cette période est donc à la fois un test et une preuve de la solidité d’ONATEL dans le paysage des télécommunications burkinabé.

D KONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Contenu exclusif

Derniers Articles

Plus d'articles